Espace de Thérapies Emotionnelles

Espace de Thérapies  Emotionnelles

L'humiliation - la honte et la culpabilité toxiques

L'humiliation n'est pas une émotion. C'est une blessure à l'amour-propre, plus particulièrement un accroc à l'image que l'on veut donner de soi-même. L'humiliation nous est infligée par un autre ou par nous-mêmes. Elle est habituellement accompagnée par un sentiment de honte. Elle déclenche souvent de la colère ou de la révolte.

Être humilié est le signe que nous n'assumons pas la situation. Ce refus peut s'expliquer par la peur d'entacher notre image, comme dans les trois premiers exemples.

L'humiliation déclenchée par la crainte d'entacher notre image nécessite la présence d'un public. Elle provoque alors un sentiment de honte.

 

espace de thérapies émotionnelles nicole pierret blessure d'humiliation honte et culpzbilité toxique.JPG

Dans d'autres cas, l'humiliation a peu à voir avec les réactions des autres. Elle provient du fait que ce que nous subissons est dégradant à nos propres yeux. C'est le cas de l'humiliation subie alors que nous sommes en situations d'impuissance. Ce n'est pas la honte qui prédomine alors, mais la colère ou la révolte, généralement retenues ou dissimulées à cause des risques qu'entraînerait une réaction ouverte. Cette inhibition volontaire contribue à rendre l'expérience encore plus humiliante en faisant de nous les complices silencieux de l'expérience révoltante et dégradante. Non sans raison on sait ho trop combien la culpabilité, les humiliations et les châtiments corporels sont des poisons distillés par la père et mère dès l’enfance, qui peuvent ravager toute une vie.

On se juge intrinsèquement imparfait, mauvais, coupable, inférieur ou incapable pour l’éternité. Le révéler entraînerait la perte de l'affection des autres. Ceci peut inclure l'hypersensibilité aux critiques, à l'abandon et au blâme. Il peut exister une gêne, avec des comparaisons avec les autres et un manque de confiance en soi. On peut ressentir la honte des imperfections perçues, celles-ci peuvent être internes (par exemple : égoïsme, colère, désirs sexuels inacceptables) ou externes (par exemple : défaut physique, gêne sociale) ou se sentir humilié, ce qui veut dire se sentir abaissé, honteux, coupable, mortifié, vexé, dégradé. Par conséquent, la personne souffrant d’humiliation croit que si elle s’occupe des autres et qu’elle devient dévouée, elle sera considérée. Elle prend beaucoup sur ses épaules. Elle se croit indigne de recevoir des compliments ou des faveurs, ne se croyant pas à la hauteur des attentes des autres. Elle est même prête à prendre le blâme pour quelque chose qui appartient à quelqu’un d’autre. Elle se compare souvent aux autres et ne voit que des défauts et des manques. Elle attire des situations et des personnes qui réveilleront son sentiment de honte et de culpabilité, d’elle-même ou de ses proches.  Elle fait rire les gens, mais la moindre critique à son encontre la fait se sentir humiliée et insignifiante. Elle est spécialiste pour se dévaloriser elle-même. Elle se considère comme moins important qu’elle est en réalité. Elle ne peut pas concevoir que les autres la considèrent comme une personne spéciale et importante à leurs yeux. La tendance à se blâmer pour tout. Lorsqu’elle est blâmée, elle va rester bloquée, sans savoir quoi dire pour se défendre. En se considérant coupable, elle croit que c’est son devoir de remédier à cette situation. Ne connaissant pas sa valeur et vivant avec un sentiment de culpabilité, elle croit devoir souffrir pour se racheter. Elle oublie ses propres besoins. Elle aura aussi tendance à être blessante et condescendante. Les blessures d’humiliation trouvent leurs racines dans l’éducation, la religion et les conditionnements sociétaux. Les personnes victimes de rejet, d’abandon, d’abus en tout genre et de trahison ressentent vivement de la honte et de la culpabilité qui mettent à mal l’estime et la confiance en soi. 

 

Si vous êtes enfermé dans ce schéma, alors contactez-moi

Pour allez plus loin...       guérir les blessures de l’enfance livres fnac nicole pierret espaces de thérapies emotionnelles1.JPG 

La boutique

 

 

 



23/02/2016
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1415 autres membres