Espace de Thérapies Emotionnelles

Espace de Thérapies  Emotionnelles

La blessure de rejet

Rien n'est pire que de vivre avec le sentiment de rejet et de ne pas trouver sa place.

Le rejet est sans aucun doute la blessure la plus précoce et la plus destructrice En effet il s’agit d’une mère ou d’une famille qui refuse la grossesse et la venue d’un nouvel être dans le foyer, soit par rejet ou par déni, cela concerne aussi les personnes nées sous X, nées d’un inceste ou d’un viol. Durant les 9 mois de la gestation, l’enfant à venir va recevoir les émotions de rejet de sa mère en ligne directe et ressentir d’être mal venu au plus profond  de lui. Une autre forme de rejet est liée à des caractéristiques physiques, culturelles, ethniques, linguistiques ou religieuses. Les personnes souffrant des blessures de rejet ne croient pas à leur droit légitime d'exister et se demandent ce qu'elles font sur cette planète, elles se considèrent nulles et sans valeur.

espace de thérapies émotionnelles nicole pierret la blessure de rejet.JPG

Elles se coupent facilement du monde extérieur en fuyant dans l’imaginaire. Elles trouvent aussi de nombreux moyens de fuite (imagination, sommeil, nourriture, drogue, alcool, etc.) Une façon de se couper du monde physique est de s’intéresser à tout ce qui est mental, intellectuel. Elles s’isolent et même en présence des autres elles se sentent seules, car elles prennent tellement peu de place et se sentent si peu connecter aux autres. Elles sont souvent des perfectionnistes jusqu’à l’obsession parce qu'elles croient que si elles font une faute, elles vont être jugées, et être jugé équivaut à être rejeté ce qui entraîne des tendances à l’auto punition voir l’auto destruction. Elles se créent un idéal inatteignable. Elles se désintéressent des biens matériels. Paniquent facilement suite aux scénarios de rejet qu’elles sont très habiles à construire, d’où les difficultés à s’accepter et à s’aimer. Ces personnes vivent dans une grande détresse et rencontrent des difficultés et des échecs à répétition qui affectent leur vie affective, amoureuse, relationnelle, financière et professionnelle. Cette blessure active d’autres mécanismes précoces inadaptés et blocages  (carences affectives, dépendances, auto sabotage, autisme, honte, culpabilité...) et laisse la personne dans un état de vide, d’errance, de non vie, de non réalisation et de non être, ce qui impose de faire un travail d'incarnation.

 

Si vous êtes enfermé dans ce schéma, alors contactez-moi 

 

 

Pour allez plus loin...     guérir les blessures de l’enfance livres fnac nicole pierret espaces de thérapies emotionnelles1.JPG
 

 

La boutique

 

 



10/02/2016
22 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1415 autres membres