Espace de Thérapies Emotionnelles

Espace de Thérapies  Emotionnelles

Les répercussions de la maltraitance infantile sur l'adulte

Rien ne prépare le bébé ou l'enfant en bas âge à subir de la violence de la part de sa mère ou de ses parents. En effet, le comportement inné de sauvegarde qui prépare en quelques dixièmes de seconde l’individu à fuir ou à combattre est totalement inadapté lorsque la menace ou l’agression vient de la mère (parent) et dans ce cas, cette réaction de défense devient destructrice.

Quand un enfant subit des mauvais traitements, physiques, sexuels et psychologiques de façon récurrente, les répercussions de la maltraitance agissent sur le développement physique et psychologique et risquent de s’inscrire sur le long terme quand l’enfant est devenu adulte. 

 

REPERCUTION DE LA MALTRAITANCE INFANTILE ESPACE DE THERAPIES EMOTIONNELLES NICOLE PIERRET.PNG

 

 

1) La maltraitance :

- Les violences physiques

- Les violences sexuelles

- Les violences psychologiques, elles sont vécues en silence par l'enfant qui ne comprend pas ce qui lui arrive et ne peut s'expliquer la méchanceté de l'adulte qui l'agresse ni sa cruauté.

ces manifestations s'exprimant sous forme de : 

-         manipulations 

-         brimades - critiques

-         accusations infondées - culpabilisations

-         punitions - menaces

-         privations - négligences

-         humiliations verbales - moqueries

-         assujettissements

-         contrôle - surprotection

-         isolement  

 

 

2) Les répercussions de la maltraitance sur l'enfant-victime.

Le jeune enfant victimisé va apprendre à agir et à penser de manière défensive, motivé par instinct de survie contre la ou les adultes qui l’agressent. Le moyen le plus sûr de se protéger efficacement face à un agresseur adulte, c’est de développer la défense passive en apprenant spontanément des mécanismes psychiques adaptés à sa condition et à sa portée de jeune enfant.

 

Dans les cas extrêmes de la maltraitance et qu'elle n’est plus du tout supportable pour l’enfant, le seul mécanisme de survie qui lui reste c'est la fuite, avec les fugues, les disparitions, le suicide, la dissociation, le repli sur soi, le retrait dans un monde fantasmatique.

 

 

3) Les répercussions de la maltraitance à l'âge adulte. 

En voici les caractéristiques principales :

 

- Manque d’assurance - Faible confiance en soi et à autrui - Peur de s’exprimer - Peur du regard des autres - Tendance aux ruminations.

- Passivité - Soumission - Dépendance - Manque d'autonomie.

3 - Besoin des autres pour s’assumer.

4 - Ignore ses besoins et ses désirs - Démissionne facilement devant l'échec - Ne prends pas de risque.

- Faible estime de soi - Vulnérabilité.  

- Découragement - Mauvaise image de soi -

- Auto-dévalorisation - Auto-dérision.

- Isolement - Replis - Peu de vie sociale et affective.

- Tendance à l’introversion - Incapacité totale de parler de ses propres émotions et sentiments.

10 - Tendance à l'auto punition, l'auto sabotage avec des pensées suicidaires ou morbides.

 

Les réflexes mentaux de protection et de survie mis en place très tôt, s'étant révélés efficaces durant l’enfance et l'adolescence, vont devenir des mécanismes de pensée automatiques et donc des réponses de conduite spontanées chez l'adulte.

 

 

4) Comment sortir de ce cercle vicieux ?

Dans ma pratique, j'accueille la détresse d'hommes et de femmes ayant été des enfants maltraités, ou ayant subi de la violence ordinaire. Ces personnes présentent des blessures similaires de l'enfance, ce qui implique l'incidence à long terme de la maltraitance sur leur vie.

Les souvenirs de situations pénibles endurées peuvent demeurer dans la mémoire, après une thérapie émotionnelle, car ces mêmes souvenirs ne parasitent plus la vie de la personne. Celle-ci est enfin parvenue à mettre les réminiscences des violences de l'enfance, au rang du passé, définitivement. Dans ce cas, le caractère obsessionnel des images mentales et les souffrances liées à celles-ci, s'effacent.

Il faut pour atteindre ce but, en particulier grâce à la thérapie émotionnelle qui agit sur la plasticité cérébrale, démonter les mécanismes réflexes et redonner de saines informations au cerveau.

 

 https://static.blog4ever.com/2014/03/767420/artfichier_767420_7455217_201711185225283.jpg

 

 

-  Qui suis-je ?

 

à lire aussi... Passez du mode survie à la vie

  

 

 



10/02/2016
37 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1430 autres membres