Espace de Thérapies Emotionnelles

Espace de Thérapies  Emotionnelles

Les troubles de panique

Les troubles de panique (également appelée crise d'angoisse ou crise de panique) est un épisode de sensations de peurs diffuses qui apparaît de façon brutale et qui dure de quelques minutes à quelques heures. La personne va ressentir des symptômes corporels et psychologiques :

  • transpiration
  • tremblements ou secousses musculaires
  • sensation de souffle court ou d’étouffement
  • sensation d’étranglement
  • douleur ou gêne dans la poitrine
  • nausées ou gêne abdominale
  • sensation de vertige, d’instabilité, de tête légère ou impression d’évanouissement
  • sentiment d’irréalité ou d’être détaché de soi-même (dissociation)
  • peur de perdre le contrôle ou de devenir fou
  • peur de mourir
  • sensation d’engourdissements ou de picotements dans les mains
  • frissons ou bouffées de chaleur

espace de thérapies émotionnelles nicole pierret les troubles de paniques.JPG

Les symptômes physiques qui accompagnent l'attaque de panique vont être plus ou moins spectaculaires et vont alimenter et aggraver la peur ressentie par la personne qui a l'impression de perdre totalement le contrôle. 

Causes

Les mécanismes de la crise d’angoisse ne sont pas très bien connus, mais ils font interagir de nombreux facteurs d’ordre biologique, psychologique, génétique, et cardio-respiratoire. Selon certaines théories, il s’agirait d’une réaction inappropriée ou excessive au stress. À leur tour, ces symptômes aggravent la peur et l’anxiété. Il s’agit donc d’un cercle vicieux qui s’auto-entretient.

 

Troubles associés

Dans le cadre du trouble panique, on retrouve principalement des troubles psychopathologiques associés. Toutefois, il est difficile de savoir si c'est l'apparition du trouble panique qui va entraîner ces troubles ou si la présence de ces troubles conduira la personne à développer un trouble panique.

D'après certaines études, les principaux troubles psychologiques associés au trouble panique, sont :

  • la dépression
  • la phobie sociale - timidité
  • un trouble de l'anxiété généralisé 
  • les troubles obsessionnels compulsifs
  • un trouble de stress post-traumatique 

Évolution et complications possibles

Certaines personnes vont développer ce qu'on appelle une anxiété anticipatoire c'est à dire qu'entre deux crises d'attaque de panique, elles vont vivre dans la crainte de subir de nouveau une attaque de panique. Cette crainte de voir l'attaque de panique réapparaître n'importe où, n'importe quand peut entraîner une baisse importante de la qualité de vie de la personne.

Certains troubles psychiatriques (agoraphobie, dépression) peuvent apparaître secondairement à la répétition des attaques de panique. La crainte d'être envahi par une nouvelle attaque dans un lieux public sans possibilité d'être secouru peut induire de nouvelles peurs comme la peur de sortir, d’être en présence d’inconnus ou de participer à des activités sociales ou professionnelles diverses.

Enfin, chez certaines personnes, la fréquence des crises est très élevée (plusieurs par jour), on parle alors de trouble panique. Le risque de dépression, de pensées suicidaires, de passage à l'acte suicidaire, d’abus de drogues ou d’alcool est accru en cas d’attaques de panique fréquentes.



10/02/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1398 autres membres